The Right to Education Initiative (RTE) (Initiative pour le droit à l’éducation) est une organisation internationale de défense des droits de l’Homme dédiée au droit à l’éducation. Établie en 2000 par la première Rapporteure spéciale des Nations unies sur le droit à l’éducation, Katarina Tomaševski, RTE fut relancée en 2008 sous le nom de “Right to Education Project” comme initiative collaborative soutenue par ActionAid InternationalAmnesty International, la Campagne mondiale pour l’éducationSave the Children, et Human Rights WatchDepuis mai 2017, RTE est une association à but non lucratif (Charity Incorporated Organisation) enregistrée au Royaume Uni avec le numéro 1173115. 

Notre vision

Notre vision est celle d’un monde où le droit à l’éducation est une réalité pour tous, de la petite enfance à l’âge adulte et tout au long de la vie, sur la base des principes de non-discrimination et d’égalité. Un monde où l’éducation est reconnue comme un droit l’Homme, en droit et en pratique, et où tous les droits de l’Homme dans et à travers l’éducation sont réalisés. Un monde où les Etats et les acteurs non-étatiques sont tenus comme responsables de leurs obligations et responsabilités respectives; et où la société civile est habilitée à jouer un rôle clé dans le suivi de sa mise en oeuvre.

Notre mission

RTE promeut l’éducation en tant que droit de l’Homme, rendant accessible à tous le droit international et national. Nous menons des recherches et analyses juridiques et nous développons des outils et guides qui aident à comprendre et utiliser efficacement les mécanismes des droits de l’Homme pour faire valoir et appliquer le droit à l’éducation. Nous construisons des ponts entre les différentes disciplines (droits de l’Homme, education et développement), acteurs (organisations de la société civile, organisations internationale, chercheurs universitaires), et communautés linguistiques, faisant le lien entre le plaidoyer, au niveau local, national et international, et des engagements pratiques conduisant à des changements positifs sur le terrain.

Depuis plus de quinze ans, RTE promeut et défend le droit à l’éducation en collaborant avec un large éventail d’acteurs de l’éducation au niveau national, régional et international sur des projets spécifiques. Nos activités comprennent des travaux de recherches en lien avec du plaidoyer, du partage d’informations, le développement d’outils et de guides, des appuis techniques, l’encouragement de discussions en ligne et le renforcement des capacités en matière de droit à l’éducation.

Notre travail repose sur le droit international des droits de l’Homme, afin d’assurer sa mise en œuvre sur un plan national et local.

Pour la période 2017-2019, nous avons défini quatre buts stratégiques et six domaines d’actions prioritaires.

Les Buts stratégiques

  • Sensibiliser au et partager de l’information sur le droit à l’éducation
  • Contribuer à la production de solides recherches et analyses juridiques sur différents aspects du droit à l’éducation, particulièrement dans les domaines prioritaires définis dans la stratégie
  • Renforcer les capacités des acteurs en matière de droits à l’éducation
  • Contribuer au plaidoyer et à la mobilisation sociale pour faire progresser le droit à l’éducation et tenir les Etats responsables de leurs obligations

Les domaines d’actions prioritaires

  • Le rôle des acteurs privés dans l’éducation
  • Le droit à l’éducation des migrants, réfugiés et les personnes déplacées internes
  • L’ Agenda 2030 pour l’éducation sous l'angle des droits de l’Homme
  • Le suivi du droit à l’éducation au moyen d’indicateurs de droits de l'Homme
  • Le financement de l’éducation
  • La qualité de l’éducation

Les principes suivants s’appliquent au travail de RTE:

  • L’éducation est un droit et non un privilège.

  • Le droit à l’éducation est un droit civil, culturel, économique, politique et social et un moyen de réaliser d’autres droits. RTE s’appuie sur un large éventail d’instruments internationaux et plus particulièrement sur le Pacte International relatifs aux droits économiques, sociaux et culturels et sur la Convention relative aux droits de l’enfant, encourageant leur mise en oeuvre au niveau national.

  • Le droit à l’éducation s’applique autant aux enfants qu’aux adultes. RTE adopte une définition exhaustive du droit à l’éducation, qui inclut l’éducation formelle et non-formelle, l’éducation de la petite enfance, ainsi que l’éducation primaire, secondaire et supérieure, y compris la formation professionnelle.

  • RTE base son travail sur une vision holistique du droit à une éducation de qualité telle que définie par le droit international. A savoir que l’éducation doit viser au plein épanouissement de la personnalité humaine et au renforcement du respect des droits de l’Homme et des libertés fondamentales.

  • RTE s’inspire du cadre des “4 A” inscrit dans le droit international, qui stipule que le droit à l’éducation doit être A disposition, Accessible, Acceptable et Adaptable.

  • RTE encourage une approche basée sur les droits de l’homme - intégrant les principes de participation, responsabilité, non-discrimination, émancipation - liée au cadre légal des droits de l’Homme.

  • RTE travaille au travers de partenariats visant à renforcer les capacités des défenseurs du droit à l’éducation et à créer des ponts entre les disciplines des droits de l’Homme, du développement et de l’éducation.

  • Les véritables changements dans la vie des gens viennent de la mobilisation des individus et des communautés au niveau local. RTE travaille comme un catalyseur de changements, identifiant et partageant de nouvelles idées et solutions, et motivant les gens à travailler ensemble pour qu’ils puissent agir pour eux mêmes.

  • RTE valorise la diversité et travaille dans un environnement international, multiculturel et inclusif.

Projets actuels - 2017

Le rôle des acteurs privés dans l’éducation

Suivi du droit à l’éducation au moyen d’indicateurs de droits de l’Homme

L’Agenda 2030 de l’éducation dans une perspective droits de l’Homme

  • Développement d’un module de suivi de l’Education 2030 dans une perspective droits de l’Homme
  • Développement d’un document d’information sur la responsabilité en matière de droits de l’Homme en lien avec l'Education 2030

Le droit à l’éducation des migrants, réfugiés et personnes déplacées internes

Partage d’information et renforcement des capacités

  • Maintenance du site internet dans quatre langues
  • Renforcement de la communauté en ligne des défenseurs des droits de l’Homme
  • Membre de réseaux de la société civile oeuvrant pour la promotion et la défense du droit à l’éducation
  • Formations, lectures et présentations sur le droit à l’éducation et les activités de RTE

Projets passés

Delphine Dorsi – Coordinatrice Exécutive

Delphine a rejoint Right to Education Initiative en 2012 en qualité de juriste et de charge de communication. Depuis 2014, elle est responsable de la coordination du projet. Delphine a précédemment travaillé à l'UNESCO pour le Programme sur le droit à l’éducation, lui fournissant une compréhension globale et perspective unique sur le droit à l’éducation. Elle a également travaillé avec un certain nombre d'ONG en Europe et en Afrique, y compris : Amnesty International, Save the Children et Defence for Children International. Elle est titulaire d’une maîtrise en droits de l'Homme de l'Université de Strasbourg.

Maria Ron-Balsera – Coordinateur du Plaidoyer et de la Recherche

Dr Maria Ron - Balsera détient un doctorat en éducation de l'Université de Bielefeld , où elle a reçu la bourse Marie Curie. A Bielefeld, elle a travaillé comme chercheur préliminaire sur l’éducation en tant que bien-être et conduit une recherche en collaboration avec l’Institut de l’Education.

Maria est titulaire d'un LL.M en droits de l'Homme de l'Université Carlos III de Madrid et d’une maîtrise en sciences des droits de l'homme de LSE. Elle a également passé un an en tant que chercheuse à la Graduate School of Education à l'Université de Berkeley, où elle a reçu le Berkeley-Tulane Bourse pour travailler pour Human Rights Watch au Grands Lacs, Division de l'Afrique.

Maria a de l'expérience dans la recherche et l'analyse des politiques ayant travaillé comme consultante pour Right to Education Initiative, la Campagne mondiale pour l'éducation et la Campagne d'Amérique latine pour le droit à l'éducation. Maria a déjà travaillé comme chargée de projet pour Right to Education Initiative, en tant que chercheuse pour Human Rights Watch et comme un enseignante du secondaire à Londres.

Erica Murphy – Chargé de Projet

Erica est chargée de projet pour Right to Education Initiative depuis Juin 2015. Elle fait partie de l’équipe de Right to Education Initiative depuis Mars 2013, d'abord comme stagiaire de recherche juridique, puis en tant que consultant. Auparavant, elle a travaillé avec un certain nombre d'organisations des droits de l’Homme, y compris en tant que chargée de communication au sein de la Campagne mondiale pour l'éducation et chercheuse à l'Institut des Droits de l'Homme. Auparavant, elle a passé trois ans à enseigner au Japon. L'objectif actuel de son travail se concentre sur les indicateurs du droit à l'éducation. Elle est titulaire d'une maîtrise en droits de l'Homme de University College London.

 

Le bureau exécutif est l'organe directeur de RTE. Ses membres sont:

  • David Archer, ActionAid
  • Clive Baldwin, Human Rights Watch
  • Iain Byrne, Amnesty International
  • Rob Doble, Save the Children
  • Ayan Hassan, Consultante financière
  • Elin Martinez, Human Right Watch
  • Anjela Taneja, Consultante indépendente
  • Veronica Yates, Child Rights International Network

RTE bénéficie du niveau élevé de connaissances d’un réseau de conseillers. Siégeant à titre personnel, ces conseillers donnent leur expertise et avis dans des domaines spécifiques du travail de RTE.

Les conseillers de RTE sont :

  • Fons Coomans (Professeur à la faculté de droit de l’Université de Maastricht, et titulaire de la Chaire UNESCO des Droits de l’Homme et de la Paix)

  • Christian Courtis (Spécialiste des droits de l’Homme au BHCDH dans la section des objectifs de développement durable).

  • Camilla Croso (Coordinatrice Générale la campagne Latino-Américaine pour le droit à l’éducation et présidente de la campagne mondiale pour l’éducation)

  • David Edwards (Secrétaire Général Adjoint de l’Internationale de l’éducation)

  • Simon McGrath (Professeur à l'Université de Nottingham, Chaire UNESCO en économie politique de l'éducation)
  • Geoff Gilbert (Professeur de droit international des droits de l'Homme et droit humanitaire, Ecole de droit et Centre des droits de l'Homme, Université d'Essex)
  • Chris Grove (Directeur exécutif de ESCR-Net )
  • Peter Hyll-Larsen (Consultant Indépendant sur les Droits à l’éducation dans les situations d’urgence)

  • Steven Klees (Professeur à l’Université du Maryland, Directeur du programme d’études des Politiques Internationales en matière d’Éducation).

  • Philippa Lei (Directrice de programmes et plaidoyer à Malala Fund) 

  • Keith Lewin (Professeur d’Éducation et développement internationaux à l’Université de du Sussex)

  • Mary Mendenhall (Professeure assistante de pratique, Programmes d'éducation internationale et comparative, Collège d'enseignants, Université de Columbia)

  • Angela Melchiorre (Consultante Indépendante en Droits de l’Homme)

  • Kate Moriarty (Consultante indépendante sur l’éducation, les droits de l’Homme et le développement international)

  • Albert Motivans (Directeur des statistiques d'éducation à l'Institut des statistiques de l'UNESCO)

  • Rolla Moumne (Spécialiste de programme, Programme Droit à l'éducation, UNESCO)

  • Vernor Muñoz (Directeur des politiques et du plaidoyer de la Campagne mondiale pour l'éducation, Ancien Rapporteur spécial des Nations Unies sur le droit à l'éducation)
  • Salima Namusobya (Directrice exécutive de l'Initiative pour les droits économiques et sociaux en Ouganda, membre expert du groupe de travail sur les droits économiques, sociaux et culturels de la Commission Africaine des droits de l'Homme et des Peuples) 
  • Rene Raya (Analyste politique en chef à l’Association Asie-Sud Pacifique pour l’enseignement de base et l’éducation des adultes)

  • Baela Raza Jamil (Directrice des Programme à Idara-e-Taleem-o-Aagahi (ITA), Centre pour l'éducation et la conscience) 

  • Ignacio Saiz (Directeur Général du centre pour les droits économiques et sociaux)

  • Refat Sabbah (Directeur du centre pour la créativité enseignante en Palestine et titulaire de chaire à la coalition arabe pour EPT)

  • Sheldon Shaeffer (Retraité, ancien Directeur de l’Éducation à UNICEF à New York, Directeur de bureau régional d’éducation de l’UNESCO pour l’Asie et le Pacifique).

  • Salim Vally (Chercheur Senior à l’Université de Johannesburg au sein du Centre pour les droits à l’éducation et le changement de l’éducation)

  • Toni Verger (Professeur à l’université autonome de Barcelone)

From 2008 to 2017, RTE was hosted by ActionAid and supported by four other organisations: Amnesty International and Global Campaign for Education since 2008 and Save the Children and Human Rights Watch since 2012. These five organisations formed the RTE governing body. In May 2017, RTE became a registered charity under UK law and these five organisations remain key partners. Current RTE trustees are from each of these organisations and RTE continues to collaborate on specific projects with them.

RTE also works with a number of international and national partners, including:

Right to Education Intiative travaille avec des bénévoles, des stagiaires, des consultants. Toutes les offres sont publiées sur le site.

 

Le RTE Project peut remplir sa mission grâce au soutien financier d’ActionAid International, de The Open Society Foundation, du fonds de charité Marple, de la Fondation Jacob et Hilda Blaustein, de la Fondation Banyan Tree, d’Amnesty International, de l’UNESCO, et grâce aux dons anonymes.

Nous avons toujours besoin de plus de soutien pour nous aider à remplir notre mission. N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous souhaitez soutenir notre travail.

Address:  

Right to Education Initiative 

c/o ActionAid International

33-39 Bowling Green Lane

London, EC1R 0BJ

United Kingdom

Email: formulaire de contact